La régulation

Compresseur à pistons à cylindrée variable

Ce type de compresseur, comprime uniquement un volume de gaz frigorigène optimisé à chaque rotation.

Avantages

- éviter les à-coups moteurs (enclenchement et déclenchement du compresseur) ;
- diminuer les efforts mécaniques violents sur la courroie d'entraînement ;
- maintenir une température de soufflage d'air sensiblement constante ;
- maintenir la basse pression sensiblement constante dans l'évaporateur ;
- réduire la puissance mécanique absorbée au moteur ;
- accroître la durée de vie du compresseur.

S : section de passage
Le rôle de la valve est de réguler
la pression dans le corps du compresseur (PC)
et de contrôler ainsi le couple provoquant le déplacement
du plateau oscillant et donc l’évolution de la cylindrée

 

Organigramme fonctionnel

 

Principe de fonctionnement

La variation de la cylindrée est réalisée en agissant sur la course des pistons, par l'intermédiaire de la position du plateau oscillant qui se déplace en fonction de la valeur de la basse pression.

La variation de l'angle du plateau oscillant est engendrée par le contrôle permanent du différentiel de pression, entre la pression d'aspiration et la pression interne du compresseur.

La régulation de ce différentiel de pression est assurée par une valve tarée à environ 2 bars.

Compresseur position cylindrée maxi

1 piston ;
2 clapet ;
3 soupape de régulation ;
4 arbre d’entraînement ;
5 rail de guidage ;
6 plateau porte-pistons ;
7 poulie d’entraînement du compresseur
et embrayage électromagnétique ;
8 axe de pivotement du plateau oscillant.
A chambre haute pression (HP) ;
B chambre basse pression (BP) ;
C pression dans le carter (PC).

 

Sur une demande de froid important, la pression d'aspiration devient supérieure à 2 bars, la valve s'ouvre.

Le fluide « gazeux » entre dans la chambre d'aspiration, il n'y a pas de pression différentielle. La course des pistons est maximum.

 

Compresseur position cylindrée mini

Pour une demande de froid faible, la pression d'aspiration devient inférieure à 2 bars, la valve se referme. La pression augmente dans le corps du compresseur.

L'angle du plateau oscillant décroît et la course des pistons devient plus faible.

Remarque : La cylindrée minimale du compresseur n'atteint jamais 0 mais 10 cm3 environ pour permettre une lubrification minimale par un léger maintien de la pression interne.

page